Accueil > cantine > nouveauté : Les parents peuvent désormais demander un repas de substitution pour leurs enfants qui ne mangent pas de porc.

nouveauté : Les parents peuvent désormais demander un repas de substitution pour leurs enfants qui ne mangent pas de porc.

lundi 23 mardi 24 jeudi 26 vendredi 27
  • Tomate vinaigrette
  • Steack haché
    Pâtes torti
  • Novly vanille
  • Potage de légumes
  • Sauté de porc
    Lentilles
  • Fruit de saison
  • Rillettes, cornichons
  • Viennoise de dinde
    Haricots beurre
  • Ile flottante
  • Céleri et carottes rémoulade
  • Quenelle de brochet gratinée
    Brocolis
  • Fromage
    Compote de pommes

Une nouveauté pour les menus de la cantine : Les parents peuvent désormais demander un repas de substitution pour leurs enfants qui ne mangent pas de porc.
La demande peut être adressée directement au corps enseignant.

déjà 3 commentaires pour cet article

  1. Fév 2010
    4
    10 h 08

    Bonjour,
    Je suis habitante de Neuilly plaisance et je fais partie de l’association des parents élèves d’une maternelle.
    Nous avons rendez vous avec le maire pour lui demander de mettre en place des repas de substitutions à la cantine –
    je m’adresse à vous afin de vous demander quels sont les arguments que vous avez avancé afin d’obtenir gain de cause???
    J’attends avec impatience votre réponse et vous remercie de votre aide ,
    Cordialement,
    Magalie

    ATLAN MAGALIE

  2. Fév 2010
    4
    10 h 41

    Bonjour Magalie,
    La question a été posée par les représentants des parents d’élèves lors du Conseil d’Ecole, à la demande de parents.
    Le maire s’est tout d’abord opposé à cette mesure au nom de la laïcité de l’école publique. D’accord pour des mesures médicales (diabète ou allergies…), pour le maire la religion ne devait pas entrer en ligne de compte pour la composition des menus.

    Nous avons débattu de la laïcité qui n’est pas, comme certains peuvent le penser, l’interdiction de la religion pure et simple.
    Les Les 2 grands principes de la laïcité sont la neutralité de l’État, qui impose à la République d’assurer « l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion », et la liberté de conscience avec notamment sa déclinaison en liberté de culte.
    En 2003, la commission Stasi (Commission de réflexion sur l’application du principe de laïcité dans la République, demandée par le président Chirac), avait appelé à des « accomodements raisonnables» : aménagement des menus de la restauration collective, respect des exigences liées aux principales fêtes religieuses, rites mortuaires, ou enseignement du fait religieux,…
    L’école publique gratuite et laïque est un service que l’État français met à disposition de tous ses citoyens, quelles que soient leurs convictions ou leurs croyances. Ce principe garantit le droit d’accès de chacun à l’éducation.

    Le débat a rapidement montré la facilité de prendre cette mesure, et son intérêt pour les enfants concernés et leurs familles rendait sa mise en place évidente.
    Cette mesure n’implique, de plus, aucun surcoût.
    Cette mesure a donc fait l’unanimité au Conseil d’Ecole.

    Pour plus d’infos sur la commission Stasi de 2003 http://www.saintpierre-express.fr/cantine-et-laicite-font-bon-menage/

    nono

  3. Fév 2010
    8
    10 h 05

    je vous remercie de votre réponse, nous allons utiliser ces arguments et on verra si le maire change d’avis. nous avons rendez vous aujourd’hui …

    merci encore

    a bientôt
    magalie

    MAGALIE

Poster un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire, ne sera pas publié)

(facultatif)