Accueil > parents d'élèves > La Relève pour l’Association

La Relève pour l’Association

asso

L’Association des Parents d’Elèves de Saint Pierre du Vauvray existe depuis 2009 et permet grâce aux actions menées chaque année, de reverser aux écoles des fonds pour aider à la mise en place de voyages, de sorties pédagogiques, d’achats de matériels informatique ou de livres…
Depuis qu’elle existe, l’association a reversé 7800€ aux écoles, répartis ainsi : 3100€ à l’école maternelle et 4700€ à l’école primaire au prorata du nombre d’élèves.
Le bureau de l’association est jusqu’à présent présidé par Mme Magali MOREL-CHALUMEAU, qui ne souhaite pas renouveler son mandat cette année. Cela pose évidemment une difficulté juridique : l’association ne peut pas fonctionner sans un représentant légal.
Afin de ne pas en arriver à la solution ultime qui consisterait à mettre fin aux activités de l’association et à la dissoudre pour impossibilité à renouveler le dirigeant, nous faisons appel à Vous toutes et tous PARENTS D’ELEVES pour faire preuve de bonne volonté et assurer la relève.
Pour échanger sur le fonctionnement de cette association et pour répondre à toutes vos questions et interrogations qui pourraient freiner votre future engagement, nous vous convions à une réunion d’information le :
vendredi 14 novembre 2014 à 18h00
à la salle des fêtes de Saint Pierre (Salle Bourvil). Merci d’avance de votre présence.

déjà 2 commentaires pour cet article

  1. Nov 2014
    2
    20 h 48

    Merci Céline. Merci pour tout ce que tu fais.
    Tu as très bien expliqué le rôle de l’association, et la nécessité de la conserver, et de la développer.
    Outre le bilan financier qui permet aux enseignants d’entreprendre des projets qui auraient du mal à être mis en place sans ces fonds, c’est l’animation, la convivialité et la collégialité qui sont renforcées.

    On va pas se cacher derrière son petit doigt : les membres et le bureau actuels se sentent seuls, et elles et ils fatiguent.
    Et puis, aussi, les enfants grandissent. On passe évidemment de l’école au collège, puis au lycée. On aime autant l’école, et les enfants gardent leur école dans leur coeur et y retournent avec jubilation.

    De jeunes enfants, de nouvelles générations arrivent, nous passons le flambeau et les membres de l’association aideront les nouveaux à le reprendre, avec d’autres idées, de nouvelles façons de faire, de nouvelles activités, on sera toujours là pour répondre présent-e, pour aider, pour être là.

    Il y a certes un peu de travail, et il y a surtout une cohésion entre les enfants, les parents et les enseignants. Il y a des moments de partage.
    Oui, on partage les tâches et les chaises et tables à installer. Ou,i on partage les crêpes et les gâteaux, à cuisiner plus qu’à manger.
    Mais on partage les restes sans rechigner ;-) Si toutes les crêpes ne sont pas vendues, on se dévoue facilement pour les manger ensemble. Et on partage des moments d’amitié et de rigolade, il n’y a pas que de la douleur dans la vie, il y a du vrai, gros et franc plaisir à faire, à être utile, et à être ensemble et épaulé-e.

    Pas d’hésitation : c’est du pur bonheur, même si ce n’est pas toujours facile.

    Laissez-vous aller : participez !
    J’ai dit merci à tout le monde ? Oups, je le fais ici, merci à toutes et tous. Vous êtes superbes ;-)

    nono

  2. Nov 2014
    4
    19 h 45

    Effectivement, merci Céline pour toutes les infos que tu fais passer par l’intermédiaire de ce site.
    Je rejoins complètement Nono dans son argumentaire concernant la nécessité de poursuivre cette belle aventure. C’est vrai qu’outre nos moments de doute, nos peurs parfois de rater une manifestation, nos découragements par manque de bénévoles, nous avons passé de SUPERS BONS MOMENTS à organiser toutes ces actions renforçant ainsi nos amitiés entre parents pour le plus grand plaisir de nos “gamins”.
    Alors, ce serait dommage que des nouveaux parents ne jouent pas le jeu. Lorsqu’une asso ou une structure existe, personne ne s’en aperçoit, mais lorsqu’elle disparaît, il y a généralement un manque.
    N’attendons pas qu’elle disparaisse, il est encore temps de vous impliquer en rejoignant le bureau de cette association sachant que le temps que vous y consacrerez restera bien modeste comparé à l’importance qu’aura votre engagement pour l’école de nos enfants.

    Agnès

Poster un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire, ne sera pas publié)

(facultatif)